Trésors

Chaque mois, la Bibliothèque nationale et universitaire, l’Université de Haute Alsace et l’Université de Strasbourg se relaient pour dévoiler un trésor issu de leurs collections. Vous découvrirez ainsi de véritables pépites du patrimoine écrit et graphique alsacien, des manuscrits, des ouvrages, voire même parfois des documents insolites, souvent méconnus du grand public. Chaque trésor est commenté et replacé dans son contexte.

Image
Das Narrenschiff, 25 janvier 1935, page de titre

Das Narrenschiff, 1928-1939

La tribune des autonomistes alsaciens des années 1930

Ce journal satirique, paru de 1928 à 1939, était l’un des médias à disposition des autonomistes alsaciens pour diffuser leurs idées et s’attaquer au pouvoir de l’administration française dans la région. Son tirage s’est établi en moyenne à une diffusion de 2 000 exemplaires. Il permettait sous un angle humoristique de remettre en cause les décisions prises par les gouvernements successifs dans un contexte de forte instabilité gouvernementale.

Dans les années 1930, la situation de la presse satirique alsacienne est assez délicate surtout après le procès des autonomistes à Colmar en 1928. Das Narrenschiff remplace le Schilffstaan, un titre frappé d’une interdiction judiciaire. En réaction à ces prises de position autonomistes d’autres journaux éphémères comme Le Cri de Strasbourg, La Flèche, dr’Schikanebuckel ou Dr Franc-tireur paraissent pour contrer leurs arguments.

découvrir d'autres trésors