Trésors

Chaque mois, la Bibliothèque nationale et universitaire, l’Université de Haute Alsace et l’Université de Strasbourg se relaient pour dévoiler un trésor issu de leurs collections. Vous découvrirez ainsi de véritables pépites du patrimoine écrit et graphique alsacien, des manuscrits, des ouvrages, voire même parfois des documents insolites, souvent méconnus du grand public. Chaque trésor est commenté et replacé dans son contexte.

Image
Gersdorff

Feldtbuch der Wund Artzney, de Hans von Gersdorff

Hans von Gersdorff (mort en 1529) était un chirurgien originaire d’Alsace, dont la présence est attestée sur les champs de bataille de la fin du 15e siècle. Fort de cette expérience de terrain, il en tira ce traité de chirurgie en allemand, qui fit autorité durant plusieurs dizaines d’années.

Publié en 1517 par Johann Schott à Strasbourg, cet ouvrage connut en effet plusieurs rééditions strasbourgeoises, puis fut réimprimé à Francfort en 1551 ; il fut également traduit en latin et en hollandais, et diffusé jusqu’au milieu du 17e siècle.

La planche  d’après la dissection d’un criminel qui eut lieu à Strasbourg en 1517 est signée « Contrafacter Lasszman ». Le cadavre laisse voir au lecteur les organes intérieurs du thorax et de la cavité abdominale ; sur le côté gauche figurent les intestins. Les légendes, développées dans les pages suivantes, ne concernent pas seulement l’anatomie, mais aussi les points de saignée, traitement en vigueur depuis l’Antiquité et couramment utilisé.

découvrir d'autres trésors