"Reichshoffen ; les Charges de Floing", Abbé Jean Lanusse, vers 1870-1880

Témoin des batailles de 1870, témoin d’une époque

L’abbé Jean Lanusse (1818-1905), aumônier militaire, participe à la guerre de 1870. Son ouvrage Reichshoffen ; les Charges de Floing est le récit des faits d’arme français.

Décrire les batailles

L’abbé Jean Lanusse , ordonné prêtre en 1844, est nommé aumônier militaire en 1859. À ce titre il participe à de nombreuses batailles des guerres du Second Empire, à la campagne d’Italie comme à l’intervention française au Mexique. Il est présent lors de la guerre franco-prussienne de 1870 et assiste aux batailles de Reichshoffen (ou Froeschwiller) et de Floing, près de Sedan.

De ces batailles, qui se soldent pour la France par la chute de l’Empire et la perte de l’Alsace-Lorraine, l’abbé Lanusse tire un ouvrage manuscrit et enluminé. Il y décrit avec force détails la bataille de Reichshoffen le 6 août, au cours de laquelle les cuirassiers français subirent de très lourdes pertes.

Il expose ensuite la bataille de Floing du 1er septembre, veille de la capitulation française.

Rendre hommage aux combattants

Tombeau offert aux combattants, Reichshoffen ; les Charges de Floing souligne l’héroïsme et le patriotisme des soldats. Il rapporte les harangues des officiers adressées aux troupes, comme celle que prononce le général Michel : « Camarades, on a besoin de nous, nous allons charger l’ennemi ; montrons qui nous sommes et ce que nous savons faire, vive la France ! ».

Le lecteur est également saisi par l’ornementation du texte : les pages sont enluminées en couleurs, les lettrines sont dorées. Les motifs de fleurs et de plantes, d’oiseaux, d’anges, etc., fournissent une forme de contrepoint à un récit souvent sanglant. Refusant tout réalisme, l’auteur affirme son parti-pris : « Pour moi je tiens à cacher sous des voiles de fleurs, sous les ornements et les richesses que nous offre la paix, les conséquences, les ruines de nos tristes colères ».

Un témoin d’une époque

Doté d’une reliure à grandes ornementations métalliques dorées, ce manuscrit imposant a été acquis par la Bibliothèque nationale et universitaire en 2019. Caractéristique du kitsch religieux de la seconde moitié du 19e siècle, il est aussi un témoin du sentiment patriotique exalté par la défaite de 1870.

Auteur : A. Leroy

Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, MS.7.149.
Abbé Jean Lanusse, Reichshoffen ; les Charges de Floing, s.l., vers 1870-1880