La correspondance entre Goethe et le Dr. Nicolaus Meyer de Brême

Lorsque l'amitié se décline en vers

Les trois documents présentés ici font partie de la correspondance échangée pendant plus de 30 ans entre Nicolaus Meyer et le poète Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832). Après une visite spontanée du jeune étudiant à Weimar, Goethe se prit d’affection pour le jeune homme qui vécut, en 1801, quelques mois dans la maison du Frauenplan.

Les lettres de Meyer témoigneront longtemps de sa nostalgie de Weimar. L’enveloppe de la lettre de Goethe adressée au « Herrn Medizinalrats Dr. Meyer » est datée du 25 octobre 1828 et contient la mention « mit einem Paket ». Il s’agit certainement d’une œuvre de Goethe.

De tels présents se voyaient généralement remerciés par un envoi de vin ou de spécialités culinaires mais Meyer offrait également généreusement à Goethe certaines œuvres d’art destinées à enrichir sa collection.

La lettre est accompagnée d’un poème intitulé Lebensregel/ Règle de vie :

Willst Du Dir ein gut Leben zimmern, / Musst um’s Vergangne Dich nicht bekümmern, / Und wäre Dir auch was verloren, / Musst immer thun wie neu geboren, / Was jeder Tag will, sollst Du fragen, / Was jeder Tag will, wird er sagen; / Musst Dich an eignem Thun ergötzen, / Was Andre thun, das wirst Du schützen; / Besonders keinen Menschen hassen / Und das Uebrige Gott überlassen.

(Si tu veux te fabriquer une bonne vie/ ne te soucie pas du passé / et si tu venais à perdre quelque chose / Fais comme si tu venais de naître / Tu dois te demander ce que chaque jour demande / Ce que chaque jour veut, il te le dira / Tu dois te délecter de tes propres actions / Et protéger celles des autres / surtout ne haïr personne / Et laisser le reste à Dieu.)

Auteur : A. Therstappen (Texte publié dans Trésors des Bibliothèques et Archives d’Alsace, ouvrage réalisé sous la direction scientifique de Rémy Casin, Jean-Luc Eichenlaub, Bernadette Litschgi, Claude Lorentz, Laurent Naas et Mathilde Reumaux, Éditions La Nuée Bleue / Éditions du Quotidien, en coédition avec l’association de Coopération régionale pour la documentation et l’information en Alsace, Strasbourg, 2017)

Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, MS.2.481
Lettres autographes de Goethe au médecin Nicolaus Meyer, de Brême (1800-1831).