Schätze

Jeden Monat, die « Bibliothèque nationale et universitaire », die « Université de Haute-Alsace » und die « Université de Strasbourg » enthüllen abwechselnd einen Schatz aus ihren Sammlungen.

Bild
tresor_peucer

Elementa doctrinæ de circulis cœlestibus, 1554-1558

La mécanique céleste

Le fonds ancien de la Médiathèque protestante du Stift est constitué de plus de 10 000 ouvrages de théologie et de culture générale. Ce petit volume in-8 en est un parfait représentant puisqu’il contient deux traités de Caspar Peucer. L’auteur, professeur à l’université de Wittenberg, est le gendre du réformateur Ph. Melanchthon et était surtout mathématicien, médecin, et un homme politique. Comme Mélanchthon avant lui, Peucer attribue aux mathématiques et à la capacité donnée à l’homme de mesurer l’espace et le temps, la vertu de faire connaître la Providence divine dans le monde. Il nous laisse ici deux traités d’astronomie dont les éditions respectives de 1558 et 1554 ont été numérisées en 2020.

Dans Elementa doctrinæ de circulis cœlestibus…,  il est question de mécanique céleste. Peucer n’y manque cependant pas de rappeler à l’intention des étudiants d’astronomie que le mouvement de la Terre est contraire aux raisons de la physique, ainsi qu’à l’Écriture sainte. Il s’agit d’une interprétation géocentrique traditionnelle pour son temps mais qui connût un succès certain en tant que manuel de cours. Il y est question de la sphère terrestre, une représentation bien établie depuis l’antiquité, des sphères sublunaires et supra lunaires sur lesquelles les planètes se déplacent, avec les étoiles qui restent immobiles au-delà. La théorie de Copernic est tout de même mentionnée dans les premières pages du traité.

Entdecken