L’Alsace entretient un lien étroit avec l’histoire de la presse : en effet, elle est la région d’apparition de la première gazette hebdomadaire du monde : les Relation aller Fürnemmen und gedenckwürdigen Historien, titre publié à partir de 1605 à Strasbourg à l’initiative de Johann Carolus.

La fin du 19e siècle et la Belle Époque marquent l’apogée de la presse alsacienne. Des centaines de titres paraissent alors. Ils s’intéressent bien sûr à la vie politique, mais aussi à la culture et à la mode. De nombreux titres de presse spécialisée apparaissent et couvrent de larges sujets : actualités sportives, presse féminine, enfantine, religieuse.

Comme ailleurs, l’Alsace a également vu se développer une presse satirique, notamment à partir des années 1860. L’histoire spécifique de la région et l’influence de la culture carnavalesque rendent ce type de presse particulièrement savoureuse : tour à tour, ce sont les Français ou les Allemands qui sont moqués. Parfois, les rédacteurs recourent à l’alsacien, vecteur du particularisme de la région et facteur de rassemblement des Alsaciens contre une puissance forcément extérieure.

C’est toujours cette histoire particulière qui a rendu possible la constitution de collections de journaux de tranchées extrêmement riches durant la Première Guerre mondiale, dont l’essentiel a été numérisé. Ces documents témoignent de la vie quotidienne des soldats, notamment allemands, sur le front des Vosges, mais aussi de l’influence que l’expressionisme a pu exercer sur les œuvres de leurs illustrateurs.

les collections

  • Image
    Détail Der Champagne-Kamerad

    Journaux de tranchées

  • Image
    une du Kriegsberichte - 9 mai 1915

    Kriegsberichte

  • Image
    Journal d'Alsace - une du 21 oct 1876

    Presse alsacienne

  • Image
    Le progrès religieux - une du 25 sept 1886

    Presse protestante

  • Image
    Dr Franc Tireur - une du 30 nov 1930

    Presse satirique alsacienne

  • Image
    Strassburger Münsterblatt

    Sociétés savantes

  • Image
    Détail Der Champagne-Kamerad

    Journaux de tranchées

    x
    Au départ très artisanaux car confectionnés sur les lieux mêmes des combats, les journaux de tranchées témoignent de la volonté des soldats d’oublier, ne serait-ce qu’un instant, leur terrible quotidien : poésie, satire, caricature et illustration en constituent les points forts. L’autorité militaire, tout en encourageant une activité qui servait à maintenir le moral des troupes, tend de plus en plus à encadrer la production, quand elle n’édite pas elle-même des « journaux des armées ». Ces derniers sont inspirés par les premières gazettes artisanales mais véhiculent, derrière l’humour et une illustration toujours abondante, un discours de propagande beaucoup plus affirmé.
  • Image
    une du Kriegsberichte - 9 mai 1915

    Kriegsberichte

    x
    Durant les premiers mois de la Première Guerre Mondiale, les troupes françaises lancent une offensive sur le Sud de l’Alsace. Elles parviennent rapidement à prendre Mulhouse avant d’être repoussées par les forces allemandes. Après cette phase de guerre de mouvement, le front s’établit sur une petite partie des terres alsaciennes entre la vallée de Thann et Dannemarie au sud d’Altkirch. C’est dans cette ville que l’état-major français décide d’installer la rédaction en chef d’un journal destiné aux Alsaciens ne maîtrisant pas le français : les Kriegs-Berichte qui paraissent à partir du 4 octobre 1914.
  • Image
    Journal d'Alsace - une du 21 oct 1876

    Presse alsacienne

    x
    Dépositaire du dépôt légal sous diverses formes depuis 1871, la Bibliothèque nationale et universitaire conserve l’une des plus complètes collections de journaux alsaciens en France. Un ensemble documentaire constitué de millions de pages qui retracent la vie quotidienne des habitants de la région de l’époque moderne jusqu’à 1945.
  • Image
    Le progrès religieux - une du 25 sept 1886

    Presse protestante

    x
    Les fonds de la Bibliothèque nationale et universitaire reflètent l'essor de la presse protestante francophone au 19e siècle. Pour en rendre la consultation plus aisée, une vingtaine de titres francophones ont été mis en ligne.
  • Image
    Dr Franc Tireur - une du 30 nov 1930

    Presse satirique alsacienne

    x
    Au rythme des changements successifs de nationalité, un besoin de critiquer le pouvoir en place, qu’il soit allemand ou français s’exprime en Alsace. Sans doute nourrie par l’esprit des carnavals rhénans, la presse satirique alsacienne est très active. Entre les années 1880 et 1930, ce sont près de 35 titres qui se moquent de la vie politique, des événements ou de leurs contemporains.
  • Image
    Strassburger Münsterblatt

    Sociétés savantes

    x
    Elément structurant du savoir en Alsace, l’activité des sociétés d’érudition est particulièrement féconde dans la région depuis plus de cent cinquante ans. Grâce à un partenariat entre la Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace, la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque nationale et universitaire, les productions éditées par une vingtaine de sociétés entre les années 1850 et le début des années 2000 sont disponibles sur Numistral.