Informations détaillées

Titre : 
Manuscrits alsaciens. Mémorial de la commanderie de Saint-Jean à Strasbourg et ouvrages de théologie mystique de Rulman Merswin et de son compagnon, l'Ami de Dieu de l'Oberland
Date d'édition : 
1382-1385
Type : 
manuscrit
Langue : 
allemand
Langue : 
français
Format : 
Parchemin. - 280 feuillets. - 290 × 205 mm. - Reliure veau
Description : 
Contient : Mémorial. « Dis ist ein memoriale usser was sachen man die ewige messe in sancte Jacobs ere tegeliche schuldig ist zu haltende von Heinrich Blanghartes seligen, wegen von Löfen, eins burgers zu Strasburg use sich der convente zum Grünenwerde verbunden het... » ; « Der allererste ursprung unn anevang unsere kirchen und dez alten gebuwes zu dem Grünenwerde... » ; Armes peintes ; « Dis ist der drier urkundebücher eins, das andere und ist gliche gros an modele dem ersten latine buche... » ; Rescrit de Conrad de Brunsberg, maître de l'Ordre de Saint-Jean, suivant lequel la présente collection devra être conservée à perpétuité dans le couvent « zum grünen Wörth » de Strasbourg (1385) ; Note sur les ouvrages dont se compose la présente collection ; Histoire de deux jeunes gens de quinze ans, par l'Ami de Dieu de l'Oberland. « Item das erste buch ist von den zweyen jungen knaben... » ; Histoire du chevalier captif, par le même. « Dis ist das buch von dem gevangen ritter, des der liebe Frunt Gottes in Oeberlant kuntschaft hette... » ; Histoire de deux recluses, par le même. « Dis ist gar ein tröstlich exemplar, allen menschen die do sint, in der grossen gnodenrichen uebeungen der unluteren bekorungen durch die Unser Herre sine allerliebesten Frunt übet, also diser lieben heiligen closenerin Ursula... » ; Histoire de deux saintes religieuses, par le même. « Diser zweiger nochgeschribener heiliger closterfrowen leben schreip der liebe Gottes Frunt in Oeberlant herabe unserme lieben stifter Rulemanne Merswine zu eime gebesserlichen tröstlichen exemplar... » ; L'Escalier spirituel, par le même. « Dis ist die geistliche stege die dem lieben Gottes Frunde in Oeberlant in eime sloffe geoffenboret wart... » ; L'Échelle spirituelle, par le même. « Dis ist von der geistlien leiteren, wie der mensche von dem heiligen Geiste wurt geleret uf gon von einre tugent zu der anderen... » ; L'Étincelle de l'âme, par le même. « Das funckelin in der selen das der heilige Geist noch-vil grosser bekorungen tut... » ; Leçon donnée à un jeune frère par un vieux moine, par le même. « Item eine letze wart eime jungen brudere gegeben in eime orden wie er leren solte alle untugent überwinden... » ; Histoire d'un homme imbu de la sagesse du monde, par le même. « Item von eime eginwilligen weltwisen manne der von eime heiligen waltpriestere gewiset wart uffe demütige gehorsamme... » ; Révélation adressée à l'Ami de Dieu de l'Oberland pendant une nuit de Noël. « Dis ist die offenborunge die dem lieben Gottes Frunde in Oeberlant in einre Kristnaht geoffenboret wart, in den ziten do die grossen erschröckenliche ertbideme alle koment... » ; Histoire édifiante d'un jeune homme mondain, par le même. « Dis ist gar eine gnodenriche bewegenliche materie, wie ein junger weltlicher wolgefrunder man in Tutschenherrenorden kam und priester wart... » ; Instruction sur la manière dont tout homme désireux de s'améliorer doit commencer et finir sa journée, par le même. « Dis ist eine tofele des lieben Frunt Gottes in Oeberlant und seit wie sich ein jegelicher mensche oben sol ubende und morgens der gerne sin leben bessern wil... » ; Traité de la bannière de Christ, par Rulman Merswin. « Dis ist das baner büchelin und warnet alle guthertzige menschen... » ; Le livre des trois étapes de la vie spirituelle, par le même. « Dis ist das buch von den drien durchbrüchen und von eime wolgelereten richen pfaffen... » ; Traité des sept œuvres de miséricorde, par le même. « Dis sint die siben werg der erbermedt die unser lieber Herre geistliche wurket mit eime jegelichen menschen... » ; Le livre de la grâce prévenante et de la grâce méritoire, par le même. « Dis ist das buch von der furkomenen gnoden und von der verdienlichen gnoden... » ; Note sur les trois ouvrages qui suivent ; Le livre des neuf roches, par Rulman Merswin ; Table ; « Item das erste capitel... Alle cristen menschen... » ; Le livre des deux hommes, par l'Ami de Dieu de l'Oberland ; Table ; « In Gottes namen, amen. Es beschach uf eine zit... » ; Le livre du maître, contenant l'alphabet des vingt-trois lettres, par le même ; Table ; « In Gottes namen, amen. In dem jare do man zalte von Gottes geburte dritzehen hundert jar, viertzig und sehs jare... » ; Leçon donnée dans un couvent par un vieux moine, par le même. « Dis ist ein exemplar der grossen grundelosen güte und erbermede Gottes... » ; Prières ; Instruction de Jean Tauler sur les fléaux de la justice divine. « O alle menschen, nement mit erneste unn mit zittern... » ; Recueil de six prières en vers ; Note sur la mort de Conrad de Brunsberg, maître de l'Ordre de Saint-Jean (1380) ; Poème pour servir d'explication à un tableau représentant le Jugement dernier. « Dis ist ein tofele, hört bi ein gemeltze von dem jüngesten gerihte. ; Poème pour servir d'explication à un tableau représentant un mourant. « Dis ist eine tofele von dem sterbenden menschen, höret zu einer gemoleten figuren, wie di tufele kriegent umbe die sele, die frunt umbe daz gut, und die wurme umbe den lip
Description : 
Appartient à l'ensemble documentaire : BNUStras1
Description : 
Collection numérique : Manuscrits médiévaux
Droits : 
domaine public
Identifiant : 
ark:/12148/btv1b10224576p
Source : 
Bibliothèque nationale de France Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg. Ms.0.739
Notice du catalogue : 
http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc95974q/cd0e273
Provenance : 
Bibliothèque nationale de France
Date de mise en ligne : 
09/12/2013


Aide à la consultation

Pictogrammes utilisés